logo

Debuter en FPV

Debuter FPV

LE GUIDE DU DÉBUTANT EN FPV
(maj le 30/04/2020)

Je vole, tu voles, nous volons...
Oui nous adorons voler... dedans, dehors tout comme vous  puisque vous êtes la, n'est ce pas ? Mais il y a des périodes qu'elles soient d'ordre météorologique, animal (vache maigre) ou de santé (blessures, épidémie -suivez mon regard-) ou pratiquer nos activités favorites devient difficile.

Vous voyez ou je veux en venir..? Oui, nous avons construit une nouvelle rubrique sur le site de la Family, elle est consacreé au FPV et plus particulièrement à donner au débutant toutes les bases nécessaires ainsi qu'un guide d'achat pour rentrer dans le hobby en toute sérénité et sans trop faire mal au portefeuille !
Pourquoi le FPV certains diront ? La réponse nous parait plus qu'évidente : c'est du vol ! Ni plus ni moins. Sans parler du fait que se retourner dans tous les sens va développer votre sens du freefly (à moins que celui ci ne développe votre sens du pilotage!), c'est fun, c'est même très fun ! Entre potes, c'est encore mieux, avec des tiny dans une salle de pliage ( ou ailleurs bien sur, chez vous par exemple!) quand la météo ne veut pas...Les long mois d'hiver quand la météo ne veut toujours pas. Même quand la météo le veut mais que la vie fait qu'on ne passe pas sa vie sur une DZ ou dans un tunnel, le FPV vous permettra de voler tout le temps pour même pas le prix d'une heure de tunnel ! Pour les amoureux des belles images, n'en parlons pas, c'est le moyen d'associer deux passions. Mais même sans cela, on se répète mais c'est vraiment bon, d'autant qu'il y a plein de discipline comme dans le skydive. Et comme en skydive, on ne peut pas trop juger juste en voyant des images ( quoi qu'en skydive quand même !!) il faut mettre un masque et essayer. Etre spectateur ne rend vraiment pas compte de la réalité ! Bref, en tout cas, en ce qui nous concerne, le pas est franchi et on aura toujours une petite machine dans le coffre au cas ou la séance se bâche... Ou encore quand les DZ sont fermées... Alors voila ;)

C’est décidé : vous vous mettez au FPV. Vous avez vu une vidéo, une photo, un ami vous en a parlé ou vous venez de lire ces quelques lignes et la lumière a jaillit !
Bref votre décision est prise : vous voulez voler à la première personne !
Oui mais voilà, beaucoup de questions fusent dans votre tête : comment ? Combien ? Par où commencer ? Cher, pas cher ? Quoi acheter ? Vos neurones disent stop et c’est la raison de votre présence sur cette page. Vous avez besoin de réponses.
Cela tombe très bien car la raison d’être de cette page est justement d’apporter les réponses á celui ou celle qui souhaite tenter l’aventure.

De nombreux amis me demandent depuis un certain temps quoi acheter pour démarrer. Aussi, plutôt que de répondre à chacun d’eux, l’idée m’est venue de faire cette page ainsi que la vidéo associée afin d’en faire profiter tout le monde. J’ai donc synthétisé ci dessous la lecture d’articles et le visionnage d’une grande quantité de vidéos traitant du matériel, de tests, de l’entrée dans le hobby, de conseils ainsi que mon expérience personnelle. Ma préoccupation comme beaucoup d’entre nous est de trouver du matériel pas/peu cher et de bonne qualité. Un peu paradoxale comme souhait, à l’image même de l’être humain.

Dans le FPV, comme dans beaucoup de domaine, on trouve de tout : du très bon au très mauvais en passant par tous les prix, mais fort heureusement, on trouve aussi du matériel fiable et abordable. Le hic, c’est qu’il faut savoir le reconnaître, ce matériel. Bref, j’ai fait le travail pour vous !

Le but est qu’a la fin de la lecture de cet article (ou du visionnage de la vidéo, plus riche en contenu) vous ayez acquis les notions et le vocabulaire de base (connaître un minimum les tenants et les aboutissants et agir/acheter en connaissance de cause) mais aussi et surtout de repartir avec la liste complète du matériel à acheter (lunette, drone, batteries, chargeur…)avec les liens direct en prime, et ce, en fonction de votre budget.

Alors, ne perdons plus un instant.

Il y a beaucoup de vidéos qui abordent le FPV en titrant : combien ca coute ? Il y a forcement une limite inférieure, comme dans toute activité, mais je dirais que la question n’est pas la bonne car si on veut dépenser beaucoup, on le pourra toujours! La bonne question selon moi est : de combien je dispose pour entrer dans le FPV et est ce viable à long terme ? Est ce possible de démarrer sans dépenser beaucoup ?
Nous allons répondre en 3 parties. La vidéo apporte plus de détails que cet article mais les deux se complètent parfaitement.

Partie I
Nous aborderons de manière chronologique et succincte la démarche pour entrer dans le FPV en bonne intelligence (c’est à dire, sans prise de risque pour votre porte monnaie, ni votre personne ou votre entourage, ni pour votre drone flambant neuf.
>> partie I <<

Partie II
Je vous présenterais les notions de bases avec un peu de vocabulaire (et quelques conseils qui valent leur pesant d’or…) afin de ne pas être perdu devant les caractéristiques des produits qui sont susceptibles de vous intéresser et de savoir pourquoi tel ou tel choix.
>> partie II <<

Partie III
Nous finirons avec la liste complète du matériel le plus intéressant (qualité, fiabilité, caractéristiques, longévité et prix) en fonction de plusieurs budget :
- de 100€
de 100€ et 200€
de 200€ et 300€
plus de 300 €
>> partie III <<

I CHRONOLOGIE
Notez que l’échelle de temps est en fonction de la durée que vous consacrez au simulateur et plus tard à votre drone.

-Maintenant (étape 1):
Afin de ne pas crasher votre drone à la première sortie, l’étape du simulateur est indispensable : non seulement c’est ludique mais surtout ca vous apprendra à contrôler votre machine, afin que le jour J, vous puissiez vous en tirez honorablement et ne pas tout casser ou vous faire mal dans le pire des cas.
De quelques heures à beaucoup plus, c’est pratique car on peut en faire quand on veut. Il suffit d’un ordinateur et d’une radio. La même qui vous servira à voler avec votre drone.

Vous pourrez donc mettre les quelques semaines d’attente avant de recevoir votre matériel (si vous commandez en Chine = meilleure moyen pour payer moins cher) pour vous entrainer et être fin prêt quand ce dernier arrivera.

De 4 a 20 euros, l’investissement n’est pas énorme et il vous fera économiser temps et argent sans aucun doute, en plus de vous amuser et aussi de savoir si cela vous plait ! L’ordinateur devra avoir un minimum de capacités, mais il y a moyen de jouer sans avoir un monstre de gaming !

L’onglet simulateur vous donnera des informations sur les nombreux simulateurs disponibles (avec les liens).
Il faut donc commencer par l’achat d’un simulateur et d’une radio. On reviendra sur la radio un peuplus loin. Mais si jamais vous n’avez pas accrocher, vous pourrez toujours revendre la radio que nous vous conseillons plus bas, car elle se revend très bien et vous n’aurez perdu que quelques dizaines d’euros.

- Dans quelques semaines ou dans quelques heures ! (étape 2) :
Vous gérez sur le simulateur, ca tombe bien votre tiny vient d’arriver. Tiny ? Qu’est ce que c’est que ca, me direz vous ? Réponse dans les notions de base ! Vous commencez a voler chez vous ou dehors : sur un terrain de jeux (avec personne dessus !), une aire de sport bref, pas besoin de grand espaces pour ces bêtes la qui volent aussi bien dedans que dehors (sans vent). Attention, on ne peut pas voler n’importe ou, consultez l’onglet « loi et FPV » pour savoir ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire.

- Dans quelques mois ou moins...(étape 3) :
Votre niveau monte, vos connaissances aussi car depuis le temps, vous avez eu la bonne idée de vous rapprochez de la communauté FPV sur les réseaux sociaux afin de trouver une aide quant à vos nouvelles interrogations mais aussi pour devenir meilleur avec des tuto de vol sur youtube. Vous avez découvert le freestyle, la race, le long range, le cinewhoop… et vous savez ce que vous voulez pratiquer comme vol : le temps est venu de passer la vitesse supérieure avec un racer.

Vous avez acquis plus de connaissances et vous savez ce que vous voulez pour votre nouveau drone, ou alors en fonction de votre vol, vous demandez à la communauté ce qu’elle en pense après, bien sur, avoir cherché par vous même.

La question qui viendra ensuite sera la suivante : dois je le monter moi même avec tout ce que cela implique: achat de tout l’équipement pour le montage (fer a souder, troisième main, étain, tournevis de précision, pinces, colle chaude, pistolet a colle chaude, gaine thermo, scotch d’électricien, fil électrique en tout genre…) heure passées a apprendre l’électronique et les branchements, à souder puis les heures de montages et de questionnements pour être sur de faire ce qu’il faut.
Ou alors acheter les composants si vous savez ce que vous voulez et le faire monter ou enfin acheter un BNF (voir notions de bases), c’est à dire, une machine à prête à voler. La question du temps et de l’argent se posera une fois encore, voici un lien vers une vidéo qui vous donnera une piste mais la, nous débordons le cadre du débutant aussi nous n’irons pas plus loin.

⇒EN BREF :
On démarre par le simulateur avec une radio commande qui va servir aussi à piloter le drone, ensuite on prend un tout petit drone (tiny) qui ne se casse pas facilement, qui vole dedans ou dehors (sans vent) et sans risques pour personne.
Enfin on passe au drone racer en répondant aux deux questions : qu’est ce que je veux faire comme type de vol ? Je monte ou je fais monter ?

Certains ressemblent plus à des jeux vidéos, d'autres essayent de se rapprocher plus de la réalité. Vérifiez sur le site du simu que la configuration de votre ordinateur est compatible. Voici les principaux (cliquez sur le nom du lien pour ouvrir sa page):

FPV Freerider
Le plus léger : 4 euros
Il fonctionne sous Win/Mac /linux, il y a une version gratuite sur le site donc vous pouvez essayer...
Mon mac n'est plus tout jeune, il tourne avec un processeur de 2.9ghz. FPV Freerider est le seul jeu qui tourne correctement dessus donc je n'ai pas trop le choix...
Les maps ne sont pas grande, mais pour s'entrainer, même s'amuser, apprendre à voler et développer mémoire musculaire et réflexes, cela va très bien.
Il y a la version Recharged avec d'autres maps, elle coute un peu mois de 10 euros, à vous de voir...C'est ma préférée par rapport a la version "classique"

Velocirdone
-Le plus réaliste : 17 euros
Il fonctionne sous Win/Mac /linux.
Les graphismes sont moins poussés que ceux qui viennent dessous mais la physique du jeux se rapproche de la réalité et c'est ce que l'on cherche.

GTA 5
- La plus grande map ! 15 euros
Oui vous avez bien lu, il y a un mod ( il faut bidouiller un peu) pour le FPV. Ici pas de course ni de chronomètre mais un monde animé et immense de quoi s'entrainer au vol cinématique ou au freestyle en ville, au follow de voiture bref le rêve qui n'arrivera jamais (physique moins bonne que sur Velocidrone ou liftoff...)
Sur PC uniquement (72 GO!)

Lift Off
Sans doute le plus utilisé (à tort ou à raison ..?) : 20 euros
Il fonctionne sous Win/Mac /linux.
Joli graphisme, freestyle ou race, communauté, jeux en ligne

DCL
- De jolis graphismes, il faut marquer des points en course pour débloquer des maps : 29,90 euros !
Ca claque, il y a des challenges, une communauté aussi mais la physique n'est pas au top. C'est toujours mieux que rien quand même !
il fonctionne sous Win/Mac.

DRL
- Plus vieux mais qui tourne et moins cher : 9euros
Il fonctionne sous win/mac.

CONSEIL : même si vous n'êtes pas un fan de race (course). Une fois que vous maitriserez un peu, forcez vous à passer des portes et même faire des courses complètes! Cela vous apprendra la gestion des gaz...extrêmement importante !

J’étais plus que frileux pour acheter en Chine, même avant de me mettre au FPV. J’ai intégré la communauté et je me suis aperçu que tout le monde, y compris les leaders d’opinion faisaient leur course là-bas. Il est vrai que les prix défient toutes concurrences… J’ai donc tenté l’aventure et pour l’instant je n’ai jamais eu de déconvenues mais voici quelques points que vous devez savoir :
- les délais de livraison sont long (notamment au moment du nouvel an Chinois- février)
- le SAV répond, on vous changera probablement la pièce défectueuse mais cela va prendre du temps avec les mails (il ne faut pas lâcher) le retour et le re-retour !
- Il vaut donc mieux éviter les erreurs de commande comme nous vous l’indiquons dans la deuxième partie…
- Vous pouvez parfois recevoir un autre produit à la place de celui commandé.

Pour toutes ces raisons, il faut accepter, en contre partie d’un prix vraiment avantageux de peut-être (jamais pour moi en tout cas) essuyer une mauvaise expérience avec le mauvais produit et un produit défectueux. Si vous n’êtes pas pressé par le temps, le jeu en vaut la chandelle.
Il faut voir loin et ne pas hésiter à commander du rechange pour ne pas se retrouver à attendre un long moment (l’été c’est pire) avant de recevoir vos nouvelles pièces.
Le mauvais côté : on ne fait pas marcher le commerce en France…

Nul n'est censé ignorer la loi...Alors la voici.

En évoluant dans le milieu, vous comprendrez mieux comment cela fonctionne mais dans tous les cas, faites attention à vous et aux autres !
La loi

Il vous faut une attestation si vous piloter un drone de plus de 800grammes. Même si ce n'est pas le cas, allez y faire un tour, ça consolidera vos connaissances :
Fox-alphatango

application telephone - zones de vol

Tout savoir et configurer sa radio Taranis (QX7 ou X9D)

Pour paramétrer votre radio, il vous faut :
Open Tx

Pour configurer votre quad, il vous faut :
BETAFLIGHT


II LA BASE

Il y a un langage spécifique au FPV, avec de nombreuses abréviations. Il est très facile de faire une erreur quand on commande son premier matériel si on n’y connaît rien, ou si on n’y fait pas attention. Attendre un mois un truc qui ne fonctionnera pas car vous n’avez pas commandé le bon, ca coute temps, argent et énervement alors voici les quelques notions afin d’éviter des déconvenues de ce type.

Tout d’abord, voici un petit éclairage sur le fonctionnement du trio lunette/radio commande/drone. Ne le zappez pas, car il vous sera très utile !

Le drone est contrôlé à distance par la radio. La radio (TX) émet donc un signal qui est reçu via un récepteur (appelé RX) situé sur le drone. Il faut bien sur une antenne sur la radio et une (ou plus) sur le drone pour recevoir ce signal.
La camera du drone envoie les images dans vos lunettes grâce à un émetteur (appelé VTX). Ce signal est reçu par vos lunettes grâce à un (ou des) récepteur (appelé VRX).
La encore, il faut une antenne sur le drone et une (ou plus) sur les lunettes pour ce faire.

Le drone embarque donc au moins deux antennes à son bord : une pour recevoir ses ordres de vol, l’autre pour renvoyer la vidéo au pilote.
La qualité de ces signaux va dépendre de nombreux facteurs, comme la qualité des émetteurs et récepteurs, la qualité des antennes, la distance entre le pilote et le drone, les obstacles entre les deux ect. Il y a beaucoup à dire mais pour l’instant c’est suffisant.

Les drones (quad):
On dit aussi quad dans le milieu ou racer. On les distingue et on les appelle principalement par leur taille qui se mesure de prenant la distance en diagonale d’un bras du quad à l’autre. Ca va de tout petit 65mm à très gros comme 7 pouces (désolé c’est en anglais) soit environ 18cm et bien plus encore mais en général au delà de 7 pouces, on change d’activité…
Il faut savoir que plus le drone est gros plus il a des moteurs puissants et plus il a besoin de grosses batteries (comme pour tout, plus c’est gros, plus tout le matériel coute cher)

les plus petits (65mm, 75mm) sont fait pour voler dedans (pas forcement évident au début mais ca nous apprend bien !) quoique que certains ont déjà beaucoup de puissance et deviennent dur a manœuvrer en intérieur. Leur particularité est d’être très léger et d’avoir des protections d’hélices, ce qui les rend inoffensif en cas de contact avec une personne. Le 85mm, à moins d’avoir un château devient ingérable en appartement. Il y a ensuite du 2 pouces au 7 pouces. Dans tout cette éventail, certains sont destinés a voler tranquillement pour faire de belles images (3 pouces cinewhoop), d’autres au freestyle (des figures en terrain ouvert ou alors en urbain, bâtiments désaffectés ou en construction etc.) ou encore a la course (de vrai bolides) ou encore au freeride/ mid/long range ( Envoyer son drone loin pour dévaler des montagnes entres autres)
Du 2 ou 7 pouces, les hélices ne sont en général plus protègées (sauf sur certains) et la question de la sécurité est primordiale : ca peut devenir dangereux si l’on fait n’importe quoi et le crash lui aussi peut couter cher meme si les quad sont solides…

Ce qui nous intéresse donc pour débuter ce sont les tiny : 65mm ou 75mm. Léger, solide, et sans danger, c’est aussi ceux qui coutent le moins cher. Le bonus, c’est que sur certain on peut y mettre une ou deux batteries, idéal pour réguler sa puissance (une batterie en intérieur et dehors puis avec plus de confiance, toujours une batterie dedans mais deux batteries dehors !)
Vous allez bientôt acheter votre premier drone et il doit être « prêt » à voler. En effet, nous avons vu que plus tard vous pourrez choisir tous vos composants pour monter ou modifier (ou le faire monter) votre drone. Pour l’instant votre tiny doit être prêt.
On distingue plusieurs catégories parmi lesquels choisir sur les site qui vendent des drones. Parmi eux deux nous intéressent particulièrement :

Les packs RTF: Ready To Fly. Ceux la sont destinés aux débutants car il inclus tout ce dont vous avez besoin pour démarrer : drone, lunette, radio, chargeur, batteries. Vous n’aurez qu’a acheter des batteries en plus (pour voler plus longtemps !) et voilà.

les BNF : Bind And Fly. Ces drones la sont presque prêt a voler, ils sont montés, livrés avec antenne mais il n’y a ni lunette ni radio, vous devrez donc déjà avoir ce matériel ou l’acheter au même moment. Il suffira d’appairer (bind) le drone à la radio pour qu’il puissent communiquer.
Concernant les BNF il y a un piège à éviter : il faudra choisir le bon RX (souvenez vous : le récepteur sur le drone qui reçoit les informations de vol) En effet, il y a plusieurs protocoles. Ce choix va se faire en fonction de votre radio. Globalement, on distingue deux grande familles : Frsky et Flysky. Si vous avez une radio Frsky et que vous choisissez un BNF en cliquant sur récepteur Flysky, cela ne fonctionnera pas ( et il y a des chances que vous cherchiez longtemps avant de comprendre pourquoi. Ne vous inquiétez, attaquons maintenant la partie radio afin de vous en dire un peu plus.

La radio :
Dans le guide d’achat nous ne mettrons en avant que deux radios, car comme pour d’autres éléments du FPV, plus le matériel est connu (et éprouvé) plus facilement vous trouverez des tutos et des réponses à vos questions concernant ce dernier.
Nous avons choisi le protocole Frsky, qui propose des radios qui n’ont plus à faire leur preuve, que vous pourrez utiliser longtemps et qui possède toutes les fonctionnalités dont même les pro ont besoin. Vous pourrez bien sur la faire tourner sur les simulateurs.

Le protocole Frsky propose des récepteurs de bonnes qualités, et surtout très répandus.
Donc si vous choisissez les radios de ce guide, vous devrez prendre un récepteur compatible Frsky (pour quelques euros de plus, nous conseillons le R-XSR par rapport au XM+ mais pour les tiny, choisissez juste Frsky)

Au niveau des pièges, il y a un deuxième écueil à éviter : les normes des radios et des récepteurs ! Si vous acheté votre radio ou votre drone (à défaut juste un RX) celui ci sera à la norme EU LBT. La règlementation fait qu’en Europe, la norme est différente du reste du monde. Donc si vous achetez la radio en France par exemple, et le drone sur un site USA ou Chine, vous ne pourrez pas appairer radio/drone ! La encore, nombreux sont ceux qui ont fait l’erreur et passé du temps sans comprendre ce qui n’allait pas. Donc si vous avez le choix de la norme du récepteur au moment de l’achat de votre BNF, choisissez bien. Dans le cas contraire, pas d’inquiétude vous pourrez toujours flasher votre radio pour changer le firmware. (internet regorge de tutos sur le sujet)

Concernant votre pilotage via la radio, il y a ce que l’on appelle des modes de pilotages :
mode 1, mode 2, mode 3 … la différence se fait au niveau des deux sticks, gaz à gauche ou gaz à droite entre autres. Pas d’inquiétude, vous verrez le mode qui vous convient le plus grâce au simulateur et l’opération pour changer de mode sur la radio n’est pas bien compliquée.

La plupart des pilotes volent en mode 2 et donc les tutos de pilotages sont souvent basés sur ce mode. Personnellement, je vole en mode 1 et je fais juste un peu de gym intellectuelle pour convertir les commandes si je veux vraiment décortiquer un mouvement que j’ai vu. Mais cela peut se faire aussi en analysant la figure et simplement la convertir en commande plutôt de regarder les pouces du pilote et convertir en mouvement du drone (comme le disait Albert Einstein : « si vous m’avez compris, c’est que je n’ai pas été assez clair » )
[Sachez qu’il faudra aussi paramétrer votre radio et créer un profil pour chaque drone que vous allez piloter. Voici un lien vers une série de tuto pour les deux radios que nous vous conseillons. Très complet, vous n’aurez besoin de rien d’autre.]

On distingue aussi 3 modes de vol :
Attention, il n’y a pas de pilote automatique, retour a la maison ou ce genre de choses ! Si vous lâchez les commandes, ca ne finira pas bien !
ANGLE : l’inclinaison du drone est très limitée et le drone reste stabilisé: même si je pousse à fond un stick, il ne se retourne pas. Je relâche, il se remet à plat.
HORIZON : il n’y pas plus de limite de mouvement mais le drone revient à plat si je ne dépasse pas 50% d’amplitude avec mon stick. Exemple : si je tire vers moi le stick qui sert à faire un loop (arrière dans ce cas) complètement, il va se retourner. Si je fais le même mouvement mais avec une course sur la radio inferieure a 50%, il se remettra a plat.
ACRO : la liberté totale : plus de limites de mouvement, plus de stabilisation. Précision et vitesse, bonheur et freestyle !

Conseil : on commence en angle puis horizon assez vite et enfin acro. Il faut se forcer à ne pas rester en angle ou horizon trop longtemps sous peine de ne pas apprendre comme il faut (et de moins s’amuser aussi)
Quand vous serez en plein air, décollez donc en angle ou horizon puis une fois assez « haut » passez en acro. Revenez en horizon ou angle si jamais il y a un problème ou pour vous poser. Puis une fois à l’aise vous ne toucherez jamais plus à angle et horizon !
Le changement de mode se fait via un interrupteur (switch) sur votre radio.

Les sticks :
gaz =THROTTLE
roulis (oscillation latérale) = ROLL (tonneau par exemple)
tangage (oscillation dans la longueur) = PITCH ( loop avant ou arrière par exemple)
Lacet = YAW (360 par exemple)

Betafligh :
Vous n’aurez donc pas à monter votre drone mais  il faudra se mettre quand même devant l’ordinateur pour ouvrir un logiciel gratuit qui va vous permettre de configurer correctement le drone et la radio (sauf dans le cas d’un RTF). Cela demande un petit apprentissage mais la encore entre les tutos et la communauté, rien d’insurmontable.
C’est obligatoire, on ne peut pas recevoir un drone, le binder à sa radio et partir voler...
Le lien dans l'onglet "liens utiles"

Batterie : en fait on parle de « li-po » pour être exact (lithium polymère). Il en existe d’autres type mais celles la sont le lot quotidien.
1S = une cellule, 2S=deux cellules, ainsi de suite. Quand on parle d’un drone, on l’identifie généralement par sa taille (5 pouces par exemple) et le nombre de S de ses lipos.
Exemple : j’ai un 5’ en 4S.
Il y a le nombre de cellule et ensuite la capacité, 300mah par exemple pour un tiny à 2200mah ou beaucoup plus. Exemple : j’ai un 5’ en 4S 1500mAh.
Les lipos sont fonction de la taille de des moteurs (et donc de son drone, à l’instar de la batterie d’une voiture),une erreur peut tout faire griller… Comme brancher une grosse lipo sur un drone avec de petits moteurs (pour faire simple).
Mais pour votre tiny, ca reste simple, le reste viendra avec le temps !

Quelques points importants concernant vos futures lipos :
tension nominale = 3,7volts
Une cellule pleinement chargée = 4,20 volts (certaines montent à 4,35 v, les HV)
Une cellule déchargée = 3,50 volts
- Bien lire la notice du chargeur et des lipos, on doit charger correctement ses lipos pour ne pas les endommager et éventuellement les faire prendre feu ! Si vous prenez un chargeur 1S, pas de soucis, il faut juste veiller à voir si elles sont « HV » ou pas (elle se charge un peu plus et ont un peu plus de pêche)
- Ne jamais laisser une lipo chargée ou déchargée longtemps (pas plus de 2 jours), ca l’abime aussi. (il faut les mettre en mode storage(stockage) ave un chargeur ou un déchargeur) Pour les 1S, ne les laissez pas non plus chargée/déchargé longtemps.
- Toujours surveiller la charge de des lipos, ne surtout pas quitter le domicile avec des lipos en charge.
- Ne jamais décharger complètement une lipo (en dessous de 3,30v par cellule, elle est morte !) d’ou l’intérêt des informations de vol dans le masque. Se poser à 3,50v c’est le maximum diront certains. Moi je me pose vers 3,6 même 3,7. Vos batteries dureront plus longtemps.
- Attendez au moins une heure avant de recharger
- Quand vous commencerez à avoir beaucoup de lipos et surtout des grosses, une caisse a munition pour contenir un éventuel départ de feu est une bonne chose (ou un sac a lipos) Voir guide d’achat.

Quand vous passerez à de plus gros quad avec des lipos de plusieurs cellules, il faudra vous renseigner pour les utiliser correctement, ne pas risquer de mettre le feu a votre machine ou votre maison et les faire durer plus longtemps. Pour l’heure, passons à la suite.

DVR :
Vous devez savoir que toutes les images que vous voyez sur youtube et ailleurs ne proviennent pas du drone en lui même mais de la gopro (par exemple) que l’on a posé dessus. La camera qui vous sert a piloter votre drone est très légère et miniaturisé, pour cette raison et pour une question de latence de signal, la qualité n’a rien avoir !
Le DVR (digital vidéo recorder) est un système présent sur certain masque et lunette FPV (ou modul externe) pour enregistrer ce que la camera du drone (et donc vous) voit avec les informations de vol.. Utile pour plusieurs raisons, même si vous n’en avez pas l’utilité dans un premier temps, il sera judicieux de choisir un masque qui en dispose. A noter qu’il faudra une carte SD pour enregistrer vos vidéos.

Masque et lunette FPV :
les masque sont plus gros et plus lourd avec un seul écran, les lunette plus petites avec deux écrans. Tous les prix, beaucoup de caractéristiques :confort, écartement inter pupillaire, poids, définition, VTX, dvr, osd, batteries intégrée...
Nous ne rentrerons pas dans les détails car dans le guide, je vous dirige vers le choix judicieux. A quoi sert de faire cet article si c’est pour vous mitrailler d’informations et vous laisser ensuite choisir par vous même.. ?

OSD : ce sont les informations de vol qui s’affiche dans vos lunettes (télémétrie, temps de vol, consommation lipo, voltage, ect)

 


III GUIDE D'ACHAT
Nous y voilà ! Le moment tant attendu est arrivés.
Vous avez scrollé toute la jusque là, vous avez donc acquis, je l’espère, les connaissances nécessaire pour ne pas faire d’erreur lors de votre commande en comprenant un peu mieux le langage FPV sur les sites marchand.

Les prix chez Banggood sont différents selon l’endroit d’où la commande va partir (Chine, Usa, CZ, Uk par exemple) La chine étant le moins cher. Les prix sont donnés à titre indicatif car ils varient (de peu) très souvent.
Les liens ci dessus sont réactualisés tous les 15 jours. En effet ces derniers sont affiliés. C’est à dire, que je touche une commission sur les ventes provenant de ces derniers sans que cela change le prix pour l'acheteur. Aussi, si vous avez apprécié cet article et mon travail, merci de les utiliser si vous passez commande.


EZ pilot


Moins de 100 euros

Cela ne va pas être facile car si vous n’avez que 100 euros à mettre, cela veut sans doute dire que le futur ne sera pas beaucoup plus propice à l’investissement dans le FPV.
Souvenez vous que acheter la radio que je préconise (comme beaucoup d’autres que moi) est un gage de sécurité car vous pourrez la revendre sans trop y perdre. Dans le cas contraire, cela veut aussi dire pas de simulateur. Mais n’ayez pas peur, il y a une solution qui vous fera toucher le hobby du bout des doigts si vous ne pouvez pas mettre plus. En espérant que le virus ne vous touche pas, sinon vous devrez acheter du nouveau matériel pour aller plus loin !

Cette solution c’est le EZ pilot de Emax (EZ-easy). C’est un RTF, vous n’aurez donc besoin de rien d’autre pour le tarif de 97 €. (chargeur USB inclus)

Lipos supplémentaires :6,32 € les 2 lipos

Ce petit drone se situe entre le jouet et le quad, idéal pour un cadeau ou pour toucher du bout des doigts le FPV. Les commandes sont un peu différentes selon les modes de vol mais on peut dire qu’il est bridé au niveau de la réponse des sticks afin de rester doux tout le temps. A noter qu’il vole en « 2D », il tourne à plat comme une voiture et hauteur de vol assistée en mode débutant (hauteur constante sans toucher les gaz) Impossible de voler en acro avec ce modèle. Mais vous pourrez néanmoins vous amusez à voler chez vous et même dehors en petits espaces et sans vent bien sur, il vous permettra de voir si vous voulez aller plus loin…


Entre 100 et 200 euros.
OPTION 1 : pack RTF une fois de plus
Avec ces pack RTF vous n’aurez besoin de rien d’autres mais cela veut aussi dire pas de simulateur car la radio n’est pas adaptée. Ou alors, il faudra acheter une manette type x-box pour brancher sur votre ordinateur, ce qui augmente le coup de 30 euros au moins et pour des sensations différentes. Cela reste une bonne entrée en matière pour les budget serrés.

Cependant pour évoluer, il faudra investir dans une nouvelle radio et un nouveau masque ou lunette…
Par contre, contrairement au EZ pilot, ils n’ont pas à rougir face aux autres, toutes les portes sont ouvertes (angle, horizon et acro) et vous pourrez en tirer encore plus avec une vraie radio qui offre de meilleurs réglages. Le point positif, ils volent en 1S ou 2s. Vous pouvez n’acheter que des 1s pour commencer gentiment en intérieur et même dehors, puis avec plus de confiance, acheter des 2S ( ca pousse plus) pour dehors seulement hein !;) Petite préférence au Emax Tiny Hawk II qui est vraiment costaud et avec un masque de meilleure facture.


Eachine novice I

Pack RTF Eachine Novice I : 119 euros
on vous conseille la version standard avec chargeur et 10 lipos comme ça, vous êtes tranquille !


Pack RTF TinyHawkII

pack RTF Emax Tiny Hawk II pour 165, 16 €
lipos 1S 450 mAh: 12,84 € les 5 unités
lipos 2S 300 mAh :  11,92 € les 2 unités
hélices en supp : 3,87 €


RTF eachine Novice III

Pack RTF eachine Novice III
meilleure radio et masque ( vous pourrez les garder un petit moment, du moins au début) mais ce n'est pas un tiny : impossible en intérieur, plus dangereux, simulateur obligatoire et casse très probable...


OPTION 2 :
un simulateur (voir onglet simulateur)

La radio :
la Taranis QX7 (Frsky) n’a plus a faire ces preuves. Des pros l’utilisent, et pour cause, elle a tout d’une grande. Se revend très

Taranis QX7

bien, vous êtes tranquille pour longtemps. Tout le monde s’accorde à dire qu’en la choisissant, on ne se trompe pas.
Son prix : 91,75 €


pack chargeur + batterie: 24,97 €


Le quad :
Attention à bien choisir le rx (receiver) Frsky si vous avez la taranis.

Eachine « Eo10s pro »: 39,45€

Eachine E010S

ou Eachine « E010s »: 63,29€

hélices en supp : 2,09€

Lipos supp :1,92€

Pack 5 batteries plus chargeur USB : 19,96€

Le pack radio- chargeur- batteries radio fait 124,14€. Il reste moins de la moitié pour toucher le plafond des 200€!
Vous pouvez opter pour un des deux tiny ci dessus et commencer en vol a vue (LOS – line of sight) c’est ce que conseille certains. Le tarif se monte alors
- avec le « Eo10s pro » (+5 batteries et accessoires = 61,5 euros) à 185,64 €.
- avec le « Eo10s » (+5 batteries et accessoires = 85,34 euros) à 209,48 €.

Vous ne serez pas en immersion encore mais c’est une étape utile, bien que peu nombreux sont ceux qui la franchissent. Vous restez ainsi dans votre fourchette, le temps d’économiser pour acheter un masque. SI vous craquez, l'option la moins chère ( pack radio+accessoires+ lunette+tiny) se monte avec le  « Eo10s pro » à 225,83 ( sans le pack chargeur mais avec 5 batteries quand même).


Entre 200 et 300 euros.

C’est la bonne fourchette pour mettre les pieds dedans avec du matériel qui va durer et avec lequel vous allez vraiment vous amuser (et accessoirement passer de 0 à héro !)
Accompagné de la radio et du masque, le prix pour la totale ira entre 300 et 330 euros selon le nombres de batteries et accessoires que vous rajouterez.

Mobula6

Vous avez déjà le simu et la radio, voici le/les tiny qui remportent de manière unanime les faveurs de tous.
La, on change de catégorie. Les tiny ci dessous sont utilisés par les pro comme par les amateurs, et pour cause, ils envoient !

Mobula 6 : 81,94€
Un tiny (65mm) qui vous emmènera loin, très léger, avec un rapport poids puissance qui vous fera passer de long moments de fun, même quand vous serez passez au 5 pouces ! (car il y a toujours des moments où vous serez à la maison, n’est ce pas ?)
c’est LE tiny du moment ! il ne prend que les 1S mais avec ces 22 grammes, le rapport poid puissance est au rendez vous.

hélices en supp  : 4,82€


Le mobula 7 V2 et le Trashcan sont des 75 mm un peu plus gros que la normal mais eux peuvent voler en 1S ou 2S. Gros avantage puisque vous pouvez vous faire la main dedans en 1S (ou en 2S avec limitation des gaz a 50%) et envoyer du freestyle dehors avec 2S !
Meilleure camera du côté du trashcan un peu plus lourd mais plus gros moteurs, image en 16/9, donc ok avec les EV800D , 4 lipos, chargeur USB, VTX plus performant mais pour débuter ce n’est pas le plus important.
4 lipos aussi mais chargeur mural dans la version classique pour le mobula 7 V2, plus léger entre les deux votre cœur balance… Personnellement préférence vers le Trashcan…

Mobula7 V2

Mobula 7 V2 : 88, € (ave chargeur et 4 batteries en version standard)
attention la encore, bien choisir eu-LBT ou FCC selon d’ou vient votre radio, et rx frsky.

Chassis en supp pour mobula 7 : 4,52€


Trashcan

Eachine Trashcan  : 86,25€
I6M
hélices en supp pour trashcan : 2,48€

frame (chassis) en supp pour trashcan : 4,70€


Pour ces 3 tiny les lipos et chargeur sont les mêmes :

lipos 300mAh en supp. :12,84 € les 5
Pack de 10 lipos : 22,93 €

lipos de meilleure qualité :14,67 € pour les 5

chargeur USB pour les lipos :3,66 €
chargeur mural pour les lipos :9,72€


Le masque :

les lunettes sont plus chères que les masques ou alors d’une qualité qui n’est pas à conseiller dans le même ordre de prix. Plus de détails sur les modèles dessous dans la vidéo.

les Eachine EV800D  sont de l’avis de tous le meilleur

EV800D

rapport qualité prix pour débuter (mais pas que). Batteries intégrée, DVR, diversity VRX…
son prix : 82,49€


Une bonne alternative pour peut-être plus de confort, pas de diversity (important) mais une batterie qui dure plus longtemps que les EV800D.

Fatshark « Recon v3 » : 84,23€

Recon V3

Pour les porteurs de lunettes (qui ne peuvent pas s’en passer pour voler)

Viper FTX V2

les « indispensables » :
sac a lipo anti feu : 6,18€
set de tournevis de précision : 14,67€


On finira avec un mini feu d'artifice ! Pour ceux qui sont large niveau budget, pour se faire plaisir ou pour entrevoir le futur , mes coups de coeur :

Skyzone 03o

lunettes skyzone 03o : 366,95€

Pour un prix de la moitié du ceux qui se fait de plus cher et considéré comme haut de gamme, ces lunettes possèdent de super écran (Oled), un diversity qui marche bien, (pas de module à rajouter) et elles sont confort livrée avec 2 faceplates différentes. Ca reste de l'analogique mais, on est bien tintin !


Nazgul 5

Quad 5 pouce en 4S ou 6S, BNF bien sur, de petits bijoux de chez iFlight :
Nazgul 5 (Iflight) 4S : 195,73€

Nazgul 5 (Iflight) 6S : 197,48€


Cidora SL5 advanced

Même marque, plus haut de gamme avec ces versions premium
Cidora SL5 advanced 4S : 274,23€

Cidora SL5 advanced 6S : 275,54€

Et enfin ceux qui veulent se ballader et ramener de belles images en mode cinématique et cinexploration, toujours en BNF :
Diatone taycan (il faut rajouter le print pour le support gopro) : 214,16€


lipos pour ces bijoux :
4S (CNHL 1500 mAh) : 22,85€
6S (CNHL 1300 mAh) : 31,54€


SkyRC Q200

Chargeurs lipo :
ISDT 608 AC 51,38€
SkyRC Q200 quattro : 202,56€

Antennes (attention quad et masque doivent avoir la même nomination tout RHCP soit tout LHCP) :
lumenier AXII : 38,16€ les 2 unités

Pour customiser sa QX7 :
les gimbal de malade M7 : 25,04€

Vous voilà fin prêt ! Un dernier conseil pour cette nouvelle aventure :
entrainez vous, entrainez vous et surtout ne lâchez rien !
Bon vol !